Lettre aux femmes

Alors que je priais, je me suis sentie inspirée par le Saint-Esprit d’écrire cette lettre, à un moment de ma vie où j’étais en convalescence. Puis, je me suis rendue compte que cette lettre n’était pas seulement pour moi mais pour toutes les femmes.

Dieu vous bénisse,

Crystalina Evertcrystalina

Pourquoi recherches-tu toujours l’approbation d’un homme ?

Pourquoi te demandes-tu sans cesse : « Suis-je assez belle ? Est-ce que je parais assez intelligente ? »

L’ombre du manque de confiance planant au-dessus de toi, tu essaies en permanence de te rendre intéressante aux yeux des autres. Et pendant ce temps, tu te trahis, en ignorant ton instinct. Ne te laisse pas diriger par la somme d’attention et d’approbation que tu reçois. N’aie plus honte de toi-même. Ta valeur ne peut venir de la personne avec qui tu es, de ce que tu portes ou de ce que les autres pensent de toi.

As-tu peur d’admettre ta propre valeur ? Gardes-tu ta vraie beauté, tes dons et tes talents si bien enfermés, cachés du monde, que même toi tu ne peux voir combien tu es merveilleuse ? As-tu peur de briller si fort que ta lumière effraie les autres et les éloigne ? Ne te cache pas de la personne que tu es vraiment par peur d’être abandonnée ou par peur des opinons négatives. Tu prends des miettes que t’offre le monde mais je t’ai donné tout ce dont tu avais besoin, au fond de toi. Chacun a une lumière différente et certaines brillent plus fort que d’autres. N’aie pas peur de ta propre lumière, car elle a été placée en toi afin que d’autres, aveuglés par leur propre obscurité, puissent voir ta lumière.

Pourquoi es-tu triste et effrayée ? Pourquoi te rabaisses-tu et cherches tu à estomper cette lumière ? Ta lumière a été créée pour briller et c’est son but. Ta Beauté – Beauté de Dieu – t’a été donnée pour de grandes raisons. L’obscurité a tenté d’éteindre cette beauté intérieure mais elle ne peut pas. Elle ne disparaîtra pas.

Parfois, tu laisses tes doutes prendre possession de toi, et tes pensées s’emballent. Mais avec l’amour de Jésus tu peux combattre n’importe quel défaut, n’importe quelle faiblesse ou malveillance dirigée contre toi. Il est temps de te relever, sans avoir peur de qui tu es. Accepte-le. Ne te rabaisses pas, ne te cache pas, car le pouvoir de mon amour et ma grâce seront toujours là pour te rattraper et te montrer la voie. Je te soutiendrai mais me laisseras-tu faire ?

Au fond de toi, tu sais qui tu es et ce que tu as à faire. Ne t’abaisses pas vers le monde, élève toi vers le ciel. Même s’il peut te paraître très loin, il est vraiment tout autour de toi. Le ciel te regarde, prie et t’encourage. Une armée entière d’anges et de saints veulent ta victoire dans tes batailles. Mais la plus grande de toutes les batailles sera contre toi-même. Sache qui tu es et ce que tu n’es pas.

Tu es la fille bien aimée de Notre Seigneur Jésus Christ, Lui qui est Dieu.

Lettre publiée en anglais sur le blog Women Made New

Ton premier amour

 par Bobby Blood

lys

Tu es Mon lys parmi les épines.

Je t’ai créée. Moi, l’amour, je t’ai créée. Ma chère fille, je veux que tu saches combien je t’aime. Cet amour dont je parle ne flétrit pas, et tu peux compter sur le fait que je pense à toi, à chaque instant. Pourquoi ? Tu me rends heureux. Je sais que tu fais des erreurs mais je t’ai vu te redresser vers moi encore et encore. N’aie pas peur de t’accrocher à moi quand tu tombes. Je te tiendrai fermement et te protégerai. Tu es forte. Tu es belle. Tu es à moi.

J’ai des plans parfaits pour toi.

Au milieu des difficultés de la vie, j’ai une mission pour toi. Une mission pour laquelle je ne me fie qu’à toi. Je l’ai écrite dans les désirs de ton cœur. Quand ce sera le moment, ton cœur s’embrasera d’une façon particulière et tu porteras beaucoup de responsabilités. Je vois les grands poids que tu portes pour le bien de Mon royaume, ils deviendront plus grands encore, et Mon amour aussi.

Tu amèneras beaucoup de gens à moi. Quand tu souris, je souris. Ta joie reflète Ma joie et Ma chère fille, cela incitera beaucoup de gens à me chercher en toi. Chaque jour tu me rappelles pourquoi j’ai porté cette croix. Je veux te voir au ciel pour l’éternité. Je veux t’aimer d’une façon que tu ne peux pas encore imaginer. Je veux que tu amènes beaucoup d’âmes avec toi. Tu as déjà fait grandir mon Eglise par ton existence.

Je partagerai ton cœur avec un autre.

Je t’aime et tu es à moi. Cependant, j’ai fait tes frères forts. Je leur demande chaque jour de me donner leur cœur pour être purifiés, afin qu’ils soient plus dignes d’être offerts pour toi. Ils feront des erreurs ; ils aimeront peu, mais ils essaient de montrer de l’amour à ma plus grande création, toi. Ne perds pas foi en eux car je travaille jour et nuit à rendre l’homme avec qui tu partageras ta vie saint et vertueux. Ne perds pas espoir.

Depuis le début des temps je t’ai aimée. Cet amour ne cessera jamais.

Dieu, ton Père.

P.S. Tu es assez.

Cet article est paru en anglais, sur le blog Made in His Image, le 17 septembre 2014.