Le Cercle des Mamans Anonymes

J’entre. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre. Ma copine de garderie – non pas que j’aille moi-même à la garderie mais nos enfants s’y retrouvent – m’a proposé de la rejoindre à une sorte de réunion-présentation sur le thème de l’éducation. Le bâtiment est immense : à tous les coups, je vais me paumer. Je monte au quatrième étage, je suis le bruit et la lumière. J’entre dans une grande salle : des chaises installées en cercle dont quelques-unes de libres, des femmes et une bonne quinzaine de sourires dans ma direction ; je commence à paniquer.

– « Bonjour, je vous en prie, prenez une chaise

– Merci, pardon du retard »

Mais qu’est-ce que je fais là ? Si ma copine de garderie n’était pas parmi la ronde de « réjouis de la crèche », je pourrais me croire dans un cercle d’alcooliques anonymes, catholiques évidement : pour être physiquement si optimiste, il faut être catho… ou avoir moins de 7 ans…

Mince, c’est mon tour, je dois y passer :

– « Bonjour, je m’appelle Christine, je suis mariée, j’ai deux enfants en bas âge, un garçon et une fille.

– Très bien ! Et pourquoi êtes-vous là ? Que recherchez-vous ?

– Eh bien, en fait, je ne sais pas ce que je fais là, je m’attendais à assister à une conférence sur l’éducation.

– Ah ! Pas du tout, nous allons créer des « Chantiers-Education »1 dans votre quartier ! Un Chantier est un groupe d’une petite dizaine de mamans ayant des enfants du même âge, il se retrouve une fois par mois autour d’un thème choisi. Les thèmes concernent les difficultés éducatives que les mamans rencontrent. Elles partagent leurs principes, leurs expériences, leurs coups durs et leurs réussites. Ainsi, chaque maman est soutenue, encouragée et conseillée dans son rôle d’éducateur. Tout le monde peut faire partie d’un chantier ! »

Un an plus tard…

Je me suis lancée. Je suis entrée dans un « Chantier ». Drôle de nom pour un groupe de mamans qui discutent assises autour d’une table souvent agrémentée de boissons et gâteaux ; et pourtant, réflexion faite, ce terme de chantier est opportun. L’éducation est un chantier. Nous étudions nos quotidiens, nos caractères, les défauts et les qualités de nos enfants, pour mieux les travailler et construire quelque chose de solide. Le travail avance souvent doucement, et nous devons changer nos plans en fonction des circonstances, des imprévus de la vie. Il est évident que les Chantiers-Education ressemblent davantage à un chantier médiéval qu’à celui du XXIe siècle : lenteur, remise en cause, évolution au gré de départ de certains maîtres d’œuvre et d’arrivée de nouveaux ouvriers, et un sens du détail flirtant avec l’art ! Le but n’est pas de construire rapidement, mais solidement, peu importe la durée des travaux, même si nous pouvons l’évaluer à une vingtaine d’année par enfant.

Au-delà de l’aspect purement éducatif, ces réunions apportent un soutien humain considérable : soutien moral, parfois amical, une oreille nouvelle et bien différente de celle de nos proches.

Les motivations pour intégrer un Chantier-Education peuvent être multiples : intérêt développé pour l’éducation, difficultés présentes ou anticipées avec les enfants, sentiment de solitude, d’incompréhension ou d’impuissance, besoin de liens sociaux, etc.

Pour beaucoup de femmes, ces réunions sont une réussite, une aide non négligeable, une bouffée d’air frais ! Le principe est simple et désormais bien rodé. Je le conseille à toutes ces mamans anonymes qui, parfois, ont le vertige à la pensée de leurs responsabilités.

Christine Dol

1 Les Chantiers-Education ont été créés en 1990 par des mamans particulièrement préoccupées par leur rôle de premier éducateur. Ils sont désormais un service des AFC (Associations Familiales Catholiques) mais le principe peut être repris par qui le souhaite pourvu que chaque Chantier respecte des règles précises préalablement établies.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s